L’epitre a toutes les Romains fut ecrite de Corinthe l’an 58 ou 59 apres Jesus Christ, alors que Paul etait sur le point de partir Afin de Jerusalem et d’y mettre l’article des collectes des croyants d’Achaie ainsi que Macedoine

L’epitre a toutes les Romains fut ecrite de Corinthe l’an 58 ou 59 apres Jesus Christ, alors que Paul etait sur le point de partir Afin de Jerusalem et d’y mettre l’article des collectes des croyants d’Achaie ainsi que Macedoine

Jean lui-meme n’etait pas alle a Rome, bien qu’il eut « depuis diverses annees » ardemment desire d’observer les croyants de une telle ville. Nous ne savons comment l’oeuvre a commence a Rome, ni quels instruments Dieu a employes pour fonder l’assemblee de cette localite. On admet en general que des Juifs habitant Rome et se rendant pour la fete annuelle a Jerusalem, ont ete instruits la des evenements et ont rapporte dans la grande capitale de l’univers et cela concernait Jesus. En tout cas, il est certain que ni Jean, ni Pierre, l’apotre d’la circoncision, n’en ont ete des « fondateurs ». Ils ne se seront rendus a Rome que minimum d’annees avant un fond, qui eut lieu environ au meme https://datingmentor.org/fr/aisle-review/ moment.

N’est-ce nullement precisement la sagesse de Dieu qui a tout dirige afin que Rome ne puisse jamais se glorifier d’avoir une assemblee fondee par un apotre, comme d’autres villes cependant moins importantes, telles que Ephese, Corinthe, Philippes, etc. ?

N’est-ce pas aussi la raison Afin de laquelle une telle epitre expose d’une maniere aussi complete nos verites fondamentales qui y sont developpees, telles que l’etat de l’homme en Adam, l’intervention puissante de Dieu par l’Evangile, la justification du croyant via la mort et la resurrection de Christ, etc. ? Si l’apotre etait venu plus tot a Rome, tel il se le proposait, il aurait sans doute communique verbalement a toutes les chretiens de Rome ce que nous trouvons maintenant dans son epitre. Sans compter que, Dieu avait laisse les circonstances a Rome se fortifier de telle maniere qu’elles rendissent utile une epitre si detaillee et si complete i  propos des verites fondamentales de l’Evangile. Correctement que l’assemblee a Rome fut composee surtout de chretiens sortis du paganisme, elle comprenait aussi un bon nombre de Juifs convertis qui conservaient votre esprit legal — « ne pointe nullement, ne mange gui?re ! » — tandis que les croyants sortis du paganisme etaient en danger, d’user au. contraire d’une liberte charnelle. Cette situation avait provoque des controverses qui menacaient non seulement de creer des divisions dans l’assemblee, puis de corrompre la verite.

>Lorsque le canon des Saintes Ecritures a ete etabli, on a donne la premiere place a l’epitre a toutes les Romains, bien qu’elle n’ait pas ete ecrite Notre premiere ; les epitres aux Thessaloniciens, a toutes les Galates et aux Corinthiens l’ont precedee ; la premiere place a ete donnee a cette epitre precisement en raison de son importance doctrinale.

Depuis, dans l’Ecriture, 2 grands sujets au sujet des relations de l’homme avec Dieu ; ce sont, d’une part, la responsabilite de l’homme envers Dieu et, d’autre part, les recommandations de grace de Dieu envers l’homme ; nous trouvons le premier des sujets represente dans le premier homme, Adam, et l’autre au second homme, le soir Adam, Jesus Christ, le Fils de Dieu. Notre premier homme, cree pur, fut place dans un etat d’innocence au milieu du jardin d’Eden, dont des deux arbres, l’arbre de vie et l’arbre d’la connaissance du bien et du mal, indiquaient l’occasion d’une vie immortelle pour l’homme, ainsi, sa responsabilite envers Dieu. A la place de demeurer dependant de Dieu afin de vivre eternellement sur la terre, l’homme s’est revolte contre Lui, a transgresse le commandement et a perdu de ce fera la vie et l’innocence. Lorsque plus tard, le sujet une vie et de la responsabilite a ete soulevee de nouveau via la loi de Sinai, l’homme a viole une telle loi et est tombe sous la malediction et le jugement, ainsi, Di?s Que finalement Dieu, dans sa bonte infinie, est apparu dans ce monde dans l’individu de le Fils, l’homme a revele son etat irremediable de perdition par le rejet de l’amour de Dieu et via le inimitie contre Christ. Apres votre longue epreuve dans laquelle l’homme s’etait montre ennemi de Dieu et meprisant sa grace, il ne restait plus rien d’autre pour lui que le jugement. « Maintenant reste le jugement de ce monde », disait le Seigneur, en allant a J’ai croix.

C’est bon de le saisir bien ; cela nous montre le fondement concernant lequel toute l’epitre aux Romains est etablie, ainsi, nous fait comprendre aussi la raison Afin de laquelle on lui a donne la premiere place ; elle traite une telle question primordiale : De quelle fai§on nos relations de l’homme avec Dieu ont-elles pu etre retablies sur 1 nouveau fondement ?

Comme i§a vient d’etre evoque, apres avoir manifeste sa culpabilite, son peche et le inimitie contre Dieu, l’homme dut subir les consequences de sa propre chute. C’est aussi que Dieu est intervenu, ainsi que l’annoncait implicitement la declaration que la semence d’la femme briserait la tete du serpent. Notre promesse faite a Abraham qu’en sa semence seraient benis l’ensemble des peuples de la terre, a ete accomplie. Ce que la loi ne pouvait Realiser, bien qu’elle fut sainte, juste et excellente, Dieu l’a accompli en envoyant le propre Fils en ressemblance de chair de peche et concernant le peche, ainsi, en condamnant le peche dans la chair (8:3). Christ a endosse toute notre responsabilite en ce que, sur la croix, non seulement il a commande via lui les peches, mais il a aussi ete fera peche, et il a tout a fait glorifie Dieu a l’egard du peche. Il nous acquit notre vie et la gloire.

This entry was posted in aisle pc. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *